Comment optimiser rapidement son contenu web pour le SEO ?

Comment optimiser rapidement son contenu web pour le SEO ?

Il existe plus de 1.4 milliard de sites internet dans le monde. 800 000 sites sont créés chaque jour. Parmi tous ces sites internet, vous imaginez bien que votre visibilité n’est pas acquise par le simple fait de créer un site web. Ainsi optimiser son contenu web est primordial.

En effet, la création de sites internet prend une place de plus en plus importante dans les stratégies marketing et communication des entrepreneurs.

Et pour cause, internet est un outils sur puissant que l’on se doit tous d’utiliser. Tout le monde le sait, tout le monde s’y met. Résultat ? La concurrence est rude sur le net. La course est à celui qui sera le mieux positionné sur les SERP.

Le seul moyen d’améliorer ses positions est d’optimiser son contenu web et son site pour le SEO. Comment faire ? Réponses dans cet article.

Passer au responsive

Pour optimiser son contenu web pour le SEO, il faut commencer par revoir les bases SEO de votre site internet.

Avec 53% de l’utilisation d’internet réalisée sur mobile, il faut commencer par vérifier le design de son site.

Avoir un site responsive comporte une multitude d’avantages :

  • Google référence davantage les sites adaptés à tous les écrans
  • Votre site est optimisé pour améliorer l’expérience utilisateur
  • Vous générez un trafic plus important et allongez le temps passé sur votre site internet
  • Vous obtenez davantage de conversions, ou de futurs clients

Vous devez donc vérifier que votre site est responsive ; que son design s’adapte bien à tous les supports desktop et mobiles. Pour cela, il suffit de faire un test responsive. Voici 4 façons de s’assurer que votre site est responsive.

Sachez que la plupart des solutions de création de site web vous proposent désormais des modèles déjà pensés pour s’adapter aux tablettes et smartphones. Vous pouvez également créer votre modèle au format téléphone ou tablette vous-même, sur le même éditeur de site internet.

Passer au protocole HTTPS

Le responsive design de votre site internet n’est pas le seul critère à prendre en compte. Vous devez aussi penser à la sécurité de votre site web. Pour vous, vos visiteurs et … pour votre SEO.

Le protocole HTTPS contrairement au protocole HTTP est un protocole assurant la sécurité des transactions d’informations entre vos internautes et votre site.

Google s’inquiète de plus en plus de la sécurité du web. Pas étonnant, sans protection, internet n’est pas un lieu sûr. Sans protocole HTTPS, il est simple de hacker un site web pour récolter toutes les données et informations qu’il contient.

C’est donc par soucis de sûreté que Google Chrome notifiera les sites sans S comme “not secure” à partir de juillet 2018. Une mention qui risque de vous porter préjudice tant en terme de réputation qu’en terme de SEO.

Vous obtenez ainsi la confiance des utilisateurs et de Google, tout en protégeant toutes les données qui transitent sur votre site. Si vous possédez une boutique en ligne, la sécurisation de votre plateforme web est évidemment encore plus capitale afin de protéger les données financières des clients.

Optimiser son contenu web pour la commande vocale

La commande vocale prend de plus en plus d’espace dans les habitudes des utilisateurs, et promet d’avoir une croissance exponentielle au cours des prochaines années.

La commande vocale prendra donc une grande place dans votre stratégie de référencement et votre SEO.

Pour optimiser votre site à la commande vocale, vous pouvez vous placer sur des requêtes formulées par des questions. En effet, les recherches via des enceintes intelligentes connectées sont généralement des interrogations. En vous plaçant sur ce type de mots-clés, vous apparaitrez nécessairement plus haut dans les SERP de ces requêtes.

De plus, pensez à utiliser un langage naturel et un champ sémantique varié. Google adapte de plus en plus ses algorithmes à la compréhension du langage naturel de l’utilisateur, à l’écrit comme à l’oral. Ils favorisent également un vocabulaire plus riche, et comprennent de mieux en mieux les relations entre les mots. Par exemple, un utilisateur qui recherche “orange jus” ne tombera pas sur les mêmes résultats que celui qui recherche “orange clair”.

Lire   10 astuces pour optimiser définitivement vos images pour le web

Sans compter que pour optimiser son contenu web pour la recherche vocale il vous faudra impérativement passer votre site en HTTPS. La sécurité est donc toujours essentielle, quel que soit le type de recherche effectué.

Voilà comment passer votre site au HTTPS.

Réduire la vitesse de chargement de ses pages

Une fois que vous avez optimisé les bases de votre site web, vous pouvez vous attaquer au contenu de votre site, en commençant par les pages en elles-même.

Vous savez probablement déjà comment optimiser votre contenu web et vos designs sur votre site, notamment en vous assurant que votre site est responsive.

Mais pour être certain que votre page sera vue par les utilisateurs et est correctement optimisée, vous devez impérativement surveiller la vitesse de chargement de vos pages. Elle ne doit pas excéder 3 secondes.

Après trois secondes d’attentes, les internautes s’impatientent et referment votre page.

Pour réduire la vitesse de chargement de vos pages, veillez à supprimer tous les plugins inutiles présents sur votre site et à compresser toutes vos images.

Pour compresser vos images utilisez des outils comme TinyPNG ou TinyJPEG pour les compresser intelligemment et réduire la perte de qualité.

Vous pouvez aussi optimiser le temps de chargement de vos pages sur mobile en passant au format AMP.

Plusieurs outils spécialisés dans le SEO vous permettent de vérifier la rapidité de vos pages web. Les deux plus connus sont Google Speed Insights et TestMySite. Ces deux plateformes gratuites et accessibles analysent pour vous l’optimisation de vos pages et vous fournissent un indicateur de performance. Le premier vous propose également une liste d’actions à mettre en place pour améliorer votre site web. Le second, quant à lui, se concentre sur le temps de chargement de vos pages depuis un téléphone mobile.

Retravailler les balises title et meta description de ses pages

Après avoir revu la vitesse de chargement de vos pages, concentrez-vous sur leur balises title et meta description.

Il n’est pas rare d’oublier de renseigner les tags HTML pourtant si importants. Bien sur vérifier chacune de vos pages une par une prendrait trop de temps. Alors, vérifiez toutes vos balises avec des outils comme Screaming Frog.

Il existe plusieurs conventions pour rédiger les métabalises de votre site internet. D’après plusieurs études analysant les meilleurs paramètres pour une optimisation parfaite, vos titles ne doivent pas contenir plus de 70 caractères et vos descriptions pas plus de 350 caractères.

Ces balises sont de nouveaux champs de référencement. Les informations que vous renseignez dans ces balises sont des points d’appuis afin que Google comprenne encore davantage le sujet de votre contenu. Ainsi, chaque balise title et chaque meta description doit contenir le mot clé de la page qu’elle représente.

De plus, pensez également à optimiser les balises ALT, qui concernent les images incluses dans vos contenus. Tout comme les autres balises, elles favorisent la compréhension de l’algorithme de Google du sujet traité. Elles sont également essentielles dans le cas d’une recherche par images, pratique de plus en plus courante chez les utilisateurs. En ayant des balises ALT optimisées, vous permettez aussi à vos images d’être bien référencées et de ressortir dans une recherche par images.

Toutes ces balises ne sont pas des détails à négliger, et font une réelle différence une fois couplées à toutes les techniques d’optimisation traitées ici. Par ailleurs, après une analyse via un outil des balises manquantes, il peut être très rapide d’optimiser ces nouveaux champs de mots-clés.

Ajouter des visuels optimisés pour le SEO

Oublions la partie technique et attaquons le fond et la forme de votre contenu web.

Si ce n’est pas fait, ajoutez du visuel à vos contenus. Premièrement parce que le visuel attire les internautes mais aussi parce qu’en intégrant du visuel à vos pages et en renseignant la balise alt de chaque visuel, vous optimisez votre référencement sur les moteurs de recherche d’images. Ce qui permet d’améliorer votre SEO dans sa globalité.

Lire   Référencement : Les 5 erreurs SEO à éviter

Cependant, pour obtenir un visuel qui fait une réelle différence dans votre référencement, vous ne devez pas vous restreindre aux banques d’images gratuites. Si elles peuvent être très utiles, elles sont surtout très utilisées. En ce sens, privilégiez des visuels qui viennent de vous.

Pour cela, deux options s’offrent à vous :

  • Organisez des shootings avec votre équipe ou des professionnels afin d’obtenir des images d’illustration uniques
  • Utilisez des logiciels et solutions gratuites et intuitives, comme Canva, afin de créer des visuels qualitatifs sans avoir recours à de nombreuses compétences techniques.

Attention visuel ne veut pas simplement dire image pour illustrer.

Les formats qui fonctionnent le mieux sont les infographies et les vidéos.

Les infographies sont claires, percutantes, et facilement partageables sur les réseaux sociaux. En voyant vos infographies partagées, vous attirerez nécessairement davantage de trafic sur votre site web.

Les vidéos, quant à elles, provoquent énormément d’engagement de la part de la communauté. Sachez que, dans un mail, une vidéo peut provoquer un taux de clic jusqu’à 300% plus élevé que la moyenne.

Remettre à jour ses contenus

Ensuite, il vous faudra mettre à jour vos contenus. C’est une étape essentielle pour optimiser vote contenu Web.

Google aime voir qu’un site est actif. Or en mettant à jour des contenus, vous prouvez que votre site est actif, dynamique, entretenu.

Reprenez les contenus que vous avez créés depuis un bout de temps et modifiez les, actualisez les. Revoyez les chiffres,  vérifiez que les informations présentes sont toujours d’actualités. 

En actualisant régulièrement votre contenu, vous permettez aussi de l’optimiser en fonction des nouvelles pratiques et des nouvelles techniques en SEO.

Pour optimiser encore davantage votre référencement, vous pouvez aussi reprendre le contenu en utilisant un mot-clé différent.

Par exemple, avec des outils tels que Google Trends, vous pouvez connaître le volume de recherches d’un mot-clé en comparaison avec un autre. Et, parfois, vous pourriez être surpris du résultat. Cela vous permet donc de recentrer votre contenu sur un nouveau mot-clé avec davantage de potentiel.

Enfin, pour faire une actualisation de contenus réellement efficace, vous devez analyser pourquoi ces contenus fonctionnent, ou ne fonctionnent pas. Cela peut être dû à :

  • Une mauvaise lisibilité ou une syntaxe approximative,
  • Des fautes d’orthographe,
  • Un manque d’information,
  • Une mauvaise optimisation autour du mot-clé, trop ou pas assez répété dans le contenu
  • Une mauvaise période de lancement du contenu

Pour ce dernier facteur, il peut être judicieux de regarder quand est-ce que le mot-clé autour duquel votre contenu est optimisé est le plus recherché.

Par exemple, un mot-clé tel que “bougie parfumée” sera davantage recherché par les utilisateurs autour des fêtes, comme Noël ou la fête des mères. Prévoyez donc de réécrire et de relancer le contenu à ces périodes propices.

Promouvoir encore et toujours plus !

Vos contenus sont optimisés. Mais pour lancer la machine, vous aurez besoin de promotion.

Cependant, cette promotion et cette diffusion de vos contenus doit être réalisée de façon intelligente et pertinente. En effet, les utilisateurs s’agacent des publicités et des promotions intempestives qui ne sont pas ciblées avec leurs attentes.

Donc, pour réaliser une promotion efficace, vous devez impérativement connaître votre cible, et savoir la segmenter en catégories.

Dans cette tâche, les réseaux sociaux sont d’une aide précieuse. Ils sont des outils formidables de ciblage et de compréhension des attentes des utilisateurs. En réalisant des campagnes de promotion sur les réseaux sociaux, vous pourrez analyser les différentes façon qu’à votre communauté d’interagir avec votre contenu, afin de proposer une diffusion réellement qualitative et pertinente.

Pour promouvoir vos contenus, vous pouvez également avoir recours à des newsletters, très efficaces pour créer du lien avec vos visiteurs. Une fois de plus, ces newsletters devront être ciblées et pertinentes pour produire un réel effet sur votre référencement.
Enfin, placez les liens de vos pages dès que l’occasion se présente :

  • sur les forums,
  • sur les réseaux,
  • sur un article invité publié sur un autre site que le vôtre, etc …

Vous ferez parler de vous sur internet et cela alimentera votre SEO.

Apparaître dans les featured snippet

Les featured snippet sont des affichages particuliers proposés par Google lors d’une requête d’un utilisateur sur les SERP.

Lire   Augmenter votre visibilité avec des URL faciles à comprendre

Vous avez probablement déjà fait l’expérience de voir apparaître, après une recherche d’un magasin ou d’un restaurant, un panneau présentant la localisation ainsi que les horaires d’ouverture de l’établissement en question.

Ces affichages sont les fameux featured snippet.

Vous trouverez aussi les Knowledge Panels, qui mettent en avant une partie du contenu d’un des premiers liens de la page afin de proposer à l’utilisateur une réponse encore plus immédiate.

Pour apparaître dans ces featured snippet et prendre encore plus d’espace sur les SERP, il n’y a pas de secret : vous devez produire un contenu hautement qualitatif. En suivant toutes les règles d’optimisation citées précédemment, et en veillant à conserver un référencement toujours croissant, vous pourrez apparaître dans ces affichages spéciaux.

Vous êtes donc encore plus visible, et gagnez du trafic.

Suivre ses performances

Pour terminer, pensez à suivre régulièrement vos résultats.

Un suivi régulier de vos résultats est la meilleure façon d’optimiser votre référencement. Vous pourrez ainsi, à partir des comportements des utilisateurs sur votre site internet, vous créer une stratégie de référencement sur-mesure et totalement pertinente.

Toutes les pistes évoquées nécessitent un suivi des résultats afin d’aboutir à l’optimisation idéale.

Pour cela Google Analytics est votre ami. Cet outil complet et gratuit vous permet d’analysez les résultats et les performances de votre site pour comprendre quelles actions SEO marchent et quelles actions ne marchent pas. Il vous donne également accès à une multitude d’indicateurs, tels que :

  • L’origine de votre trafic : Les utilisateurs proviennent-ils des réseaux sociaux, d’une requête, d’un lien commercial ?
  • Les pages qui génèrent beaucoup de trafic
  • L’appareil sur lequel les utilisateurs consultent votre site
  • Le taux de rebond, soit le taux d’utilisateurs qui ne consultent qu’une seule page de votre site avant d’en partir…

Pour aller encore plus loin, vous pouvez analysez les sites concurrents au vôtre grâce à des outils comme SEMrush. Vous réalisez ainsi une veille concurrentielle, souvent très utile pour gagner du temps sur certains aspects de votre référencement, ou bien vous inspirer des bonnes pratiques utilisées ailleurs.

Ca y est nous vous avons tout dit ! L’optimisation du contenu de votre site ne tient maintenant qu’à vous !

Bonne chance !

Laisser un commentaire, votre avis nous intéresse

6 + neuf =